28 juillet 2006

toujours la slovaquie

25 juil. 06

Bonyourrrrrrrrrrrrrrrrrrr

Hihihihihihihihihi

Alors, euh, cette fois on est au nord de Zvolen, toujours en Slovaquie. On a trouvé un camping à taille humaine avec pas trop de gens donc on est contente !

En plus on est juste à côté d’un complexe avec plein de piscine, des piscines chaudes et d’autres encore plus chaude que même que quand on rentre dedans on a même pas froid, ça serait presque le contraire, l’halu totale quoi !En plus, ça coûte que dalle, même pas le prix de 3 paquets de clopes ici ! 180 couronnes slovaques, il faut diviser par 35 ou 40…Et pour deux personnes sinon ça vaut pas le coup !Sale bourge !ou petites connes ! Bref, on y a passé quelques heures et en plus c’est de l’eau thermale, genre bienfaisante et tout et tout et c’est vrai, on se sent transformé, ou pas mais faut pas le dire aux gens qui sont contents de venir !!hihihihihihihihihi

Bon revenons sur les jours précédents, genre sur hier ! Là tout de suite, on rigole moins, ou si ! Mais après coup et avant !

On est parti tôt, euh…ou presque, du moins c’est ce qui était prévu mais, chose étonnante, il n’y avait pas de bruit à 7heure du matin donc on a tapé plusieurs fois sur le réveil avant de l’éteindre tout simplement et donc, on est parti vers euh 10h !pas mal quand même. La journée s’annonçant chaude…

Bon, tac tac, on fait les niveaux, tous et avec un peu trop de zèle parce qu’on a aussi (euh bon j’avoue c’est de ma faute) ouvert le vase d’expansion du système de refroidissement, attention, mot technique !Vous savez pas ce que c’est hein ?(pitié dites que nan comme ça on aura l’air moins connes !) et ben nous non plus on ne savait pas ce que c’était et que surtout fallait pas l’ouvrir parce que c’est sous pression ou un truc dans le genre…Bref, on repart comme des fleurs (même pas fanées), et, plus tard, en plein dans la montagne, bah oui sinon c’est pas drôle, on se retrouve derrière un gros camion avec plein de troncs d’arbres que je voulais pas doubler parce qu’il m’avait collé au cul juste avant et qu’il n’avait pas l’air content !

Bref, tac tac, seconde, pied au plancher, on avançait pas un cul mais par contre on chauffait grave, enfin pas nous, le bahut (ben oui !). A un moment, je lance à Claire, euh, je crois qu’il faut qu’on s’arrête…oh !un parking, quelle aubaine mon cher compère !

Bon…quand on arrive on entend quelque chose qui bouille et puis plop plop et puis pshitttt et là, je vois de la vapeur dans le rétro de Claire et je dis euh, je crois qu’on a pété une durite (genre la meuf qui s’y connaît) mais euh, c’était pas ça !On s’est vidé de notre liquide de refroidissement !moyen pour repartir !Là dessus orage…trop rassurées les filles d’être au milieu de nul part, dans un pays où on comprend pas un mot…enfin, on se démonte pas, on allume une clope, on prend le manuel d’utilisation du moteur et euh…on se décide à appeler l’assurance.

Je me présente, na na, et puis j’annonce la couleur euh on est en panne en Slovaquie à euh Donovaly, bled qui n’existe que sur la carte mais pas dans leur ordinateur, on s’en serrait douté !

Bref, après un petit temps d’attente, la dépanneuse arrive…euh quoi ? on doit monté dans le camion ?Mais euh, il est tout penché…et vous êtes sûr que ça va bien tenir votre truc ? Pas de réponse, ok on monte…C’était rigolo comme sensation :de la peur et limite la gerbe parce qu’à l’arrière ça ballote (on était un peu beurrouaté comme dirais papa chevreuil). On arrive au garage volkswagen le plus proche, qui heureusement était à 35 km. Vous parlez allemand ?nan ! et vous anglais ?nan mouais, ça va être facile cette histoire encore !

Ils ont mis du temps pour le réparer parce qu’ils n’avaient jamais vu une antiquité comme ça !ouais, yavé que des caisse de ouf et toute neuve…et puis on ne collait pas trop au profil de leur clientèle ! Parce qu’ici pour t’acheter une caisse comme celles qui étaient là bas, faut en avoir des sous et puis deux petites minettes, ça se ballade pas, ça reste à la maison ! Bref, ils ont bien rigolé, ont mis tout les stagiaires dessus, ont testé plein de trucs…bref des cakes ! alors nous, on s’est posé sous leur nez pour vérifier ce qu’ils faisaient et pour dire que on arrête de rigoler et on bosse un peu parce qu’on se fout pas de notre gueule !On est des vraies nous et on se laisse pas faire !bordel !!!!!Ca les a calmé !Nan mais !

On s’en est tiré pour 650 couronnes donc ça va c’est pas cher !

Voilà on est repartie et on en revient au début du message, la boucle est bouclée !

Au revoir !

Et au plaisir !

PS : Ah oui euh, puisque le camion, euh, il aime pas les montagnes et qu’on a pas envie de se faire rapatrier en catastrophe (façon de parler !) ben euh, on va s’arrêter à la Hongrie…ne sautez pas de joie, c’est pas drôle ! mais ça veut pas dire qu’on sera rentré plus tôt !non non parce qu’après, on a Bratislava à voir, Viennes, Prague, et puis le sud de l’Allemagne et la Suisse et la France…donc…

ZIB

NOUX

Posté par sister klarah à 12:52 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur toujours la slovaquie

    youhou!

    Bravo les nenettes! C'est joli ce que vous faites! Eclatez vous, profitez en bien! Mag vient de me donner l'adresse de vot'blog... Hesitez pas à me contacter avant la roumanie si vous voulez que je vous file des adresses en Transylvanie: La campagne roumaine en camion, j'imagine que ca doit tout dépoter!! Bonne route, bons voyages et faites bien attention à vous!

    Posté par clemence la piet, 28 juillet 2006 à 13:05 | | Répondre
Nouveau commentaire